portrait carole

L’importance d’avoir un side project

Qu'est-ce que c'est exactement ? Quel(s) intérêt(s) à en développer un quand on est salarié.e, étudiant.e ou entrepreneur.e ?

Qu'est-ce qu'un "Side Project" ?

C’est un mot anglo-américain, composé de : “side” signifiant “côté” et “project” signifiant “projet”. Vous l’aurez donc compris : 1+1 = 2 ! Cela veut dire que l’on a un projet en parallèle de son activité principale !

bureau en bois

Que l’on soit salarié.e, étudiant.e ou même entrepreneur.e, c’est le fait d’avoir : 

-Un passe-temps : broderie, collection, marche…

-Une nouvelle compétence : langue, codage, yoga…

-Une idée d’entreprise sans prendre (trop) de risque : ouvrir un eshop, l’artisanat, donner des cours…

 

Le side project n’est donc pas forcément en lien avec notre profession principale, mais s’exprime à travers une envie, voir une passion pour laquelle on va accorder du temps. 

 

C’est également la possibilité de mener un projet sans être sous la directive d’un manager ou d’un professeur ! 

En quelque sorte, le side project est un espace de liberté pour soi,
un moment pour s'exprimer pleinement, une zone d'empowerment !

femme qui tricotte

Quand j’ai commencé à imaginer le concept d’Hello Kit (à l’époque, je ne savais même pas que cela allait s’appeler comme ça !), j’aspirais à plus de créativité, que ne pouvait m’apporter mon métier de psychologue. 

Plusieurs side project me sont venus à l’esprit : créatrice de bijoux ou d’objets de déco, créer des kits diy pour donner envie aux autres de créer à leur tour, vendre sur Etsy…

 

Et c’est à ce moment-là, que j’ai pensé au système de box par abonnement aux loisirs créatifs. Bingo !

Oups, I did it again ! Comme dirait Britney

Deuxième anglissisme “empowerment”… Qu’est-ce que c’est ? En français, le “pouvoir d’agir”, la “capacitation”, l’empouvoirisation” ou encore “autonomisation”, articule une dynamique individuelle d’estime de soi et de développement de ses compétences avec un engagement collectif et une action transformative (Source : L’empowerment, un nouveau vocabulaire pourparler de participation ? [1] | Cairn.info)

 

En créant Hello Kit, j’avais vraiment envie de retrouver un univers rien qu’à moi ! 

Où je pourrais faire quelque chose qui me plairait énormément, tout en ayant  la possibilité de la faire comme je le souhaiterais : tant dans la méthodo, qu’au niveau du timing.  

Mais aussi, j’avais besoin de pouvoir choisir les personnes avec lesquelles j’aurais envie de travailler. 

fabrication de couronne de fleurs séchées

Ne pas avoir de side project, est-ce vraiment risqué ?

Si vous avez une vie personnelle et/ou professionnelle épanouissante, alors ne pas développer de side project n’est pas la mort … Ce sera plutôt un plus, un ingrédient supplémentaire qui viendra épice votre vie, qui la saupoudra de bonheur  ! 

Femme qui tricotte

En revanche, si vous ressentez le besoin de vous réaliser davantage, que vous avez le sentiment de ne pas être à votre place ou encore que vous recherchez plus de sens à votre quotidien, alors là, il y a un risque ! 

Et au pluriel ! Fatigue, irritabilité, démotivation, burn-out, bore-out, négativité, perte de confiance en soi … pour ne citer qu’eux.

Personnellement, j’ai vu que je sourirais moins, que je commençais à sérieusement remettre en question mes qualités, que j’avais moins d’entrain le lundi matin…Et en tant que psychologue du travail, j’ai pris ces signaux très au sérieux !  J’ai d’ailleurs écris un article à ce sujet.

Un side project pour redonner du sens à notre quotidien

Mains de Carole Hello Kit en train de façonner de l'argile

 

Quand le travail prend beaucoup de place dans notre vie, et que ce dernier ne nous épanouit pas/plus, il y a un vrai risque pour notre santé mentale. 

Car même si à l’origine, le métier que l’on a choisi d’exercer peut nous correspondre, on peut cependant ne pas s’épanouir pleinement dans l’entreprise dans laquelle on est, ou dans l’équipe à laquelle on appartient ou encore dans les missions confiées.

Il est tout à fait possible (et c’est même sain !) de s’accommoder d’un certain ennui. 

Tout ne peut pas être stimulant dans notre vie ...
Et c'est tant mieux !

Ce serait bien trop fatigant ! En revanche, il est tout de même important de ne pas se laisser enliser dans une vie profesionnelle qui ne nous correspond plus…

Des exemples de Side Project ?

Vous n’avez que l’embarras du choix  !

-Vendre vos créations

-Ouvrir votre eshop

-Lancer votre podcast

-Ecrire un blog

-Suivre une formation

-Créer un prototype

-Publier un livre

-Faire du bénévolat

-Tenir un portager

-S’entrainer pour un semi-marathon

-Collectionner les timbres de petits chats …

 

bougie à la rose

Comment faire quand on n'a pas d'idée de Side Project ?

Personnellement, la question que je me suis posée et que m’a permis de de découvrir mon side project fut la suivante : 

"Quelles sont les activités que je fais et
qui me donnent le plus d'énergie ? "

marre de café

J’ai repensé à un dimanche après-midi passé avec mes copines (Mathilde, Elisa et Amélie : Coucou  !) où nous avions fait des DIY cosmétiques et produits d’entretien naturels. 

Alors que je passais habituellement mes dimanches avec l’énergie d’un mollusque en état végétatif, j’étais une vraie sauterelle sur un trampoline cette après-midi là ! 

Ne me remerciez pas pour les métaphores, c’est cadeau ! 

J’ai compris que la créativité et les activités manuelles étaient une vrai bouffée d’oxygène pour moi .

Mon conseil ?

Replongez-vous dans les situations qui vous mettent en Joie.

L'intérêt étant que le side project vous procure du sens et du plaisir .

Photo de portrait de Carole, fondatrice hello kit

Avoir un side project pour rester créatif !

Comment rester créatif ? 

Tout simplement en se créant des moments propices à la créativité, et en continuant à l’entrainer régulièrement. 

Le side project nous permet donc de créer une réflexion, d’utiliser notre cerveau, créer des choses qui nous sortent de notre quotidien. Il permet également de souffler et parfois de trouver des solutions à nos problèmes sans y penser ou en faisant tout autre chose… 

C’est vraiment pour cela que le système d’abonnement m’a beaucoup plu dans le concept d’Hello Kit, parce qu’il est une invitation à un side project régulier. 

Chaque mois, on reçoit une box DIY pour nous faire découvrir un nouvel univers, développer de nouvelles compétences, pratique run nouvel apprentissage… 

Etant donné que je crée tous les prototypes des kits DIY, mon cerveau est sans cesse en ébullitions !

 En plus du nouveau métier de création d’entreprise qui me demande de jongler entre comptabilité, commerce et  développement web ! 

box macramé

Bizarrement, je me sens beaucoup moins fatiguée aujourd'hui,
que ces dix dernières années !  

J’apprends un tas de choses, je me plonge dans d’innombrables situations inconnues, je fais face à moulte imprévus…Mais tout va bien … Si si c’est vrai !

Mon cerveau sait que je peux faire face à tout ça, je puise dans les compétences acquises pour les transférer dans de nouvelles situations. Je me trompe, j’apprends, je recommence… Et ainsi de suite, et je remonte à cheval (Merci mes 10 ans d’équitation !)

Dernières lignes et je vous laisse : Laissez-vous le temps de vous ennuyer… De rien faire … Laissez le vide remplir vos pensées…

 

C'est alors que la plus brillante des idées

s'éclairera en vous !

Vous avez aimé cet article ?

ceux-ci pourraient aussi vous intéresser