Photo de Carole la fondatrice hello kit

Mon envie

Non… Un nouveau chapitre de ma vie. Non ! Un nouveau livre de ma vie !

Pour ouvrir ce blog, j’ai envie de commencer par le commencement… Je n’ai pas encore de titre, mais je sais ce que j’ai envie de vous partager ! Ici, je vous écris une nouvelle page de ma vie. 

Non… Un nouveau chapitre de ma vie.
Non ! Un nouveau livre de ma vie !

C’est vraiment satisfaisant, car tout est à construire. Là, pour la première fois de ma vie, je suis ma méthode, mes règles (… et mes non-règles !), mon intuition, mes envies. 

Mon envie, pour tout vous dire, je l’avais perdu…

Je n’en avais plus ! J’avais le regard de plus en plus triste. Les larmes coulaient tous les jours, et sans prévenir. Je ne mettais plus de mascara le matin… et Pour ceux qui me connaissent, un drame pour celle que je suis, qui aime tant me pomponner. 

Je n’avais plus d’envie. 
Plus d’élan. 
Plus d’étincelle. 
Plus de rire, ni de sourire.

Mon métier d’avant était de prendre soin des autres. Mais avec ce métier, je n’arrivais plus à prendre soin de mes proches, je n’arrivais plus à prendre soin de moi. J’en étais arrivée à un constat : ma journée, je l’ai passé à m’occuper de plein de personnes et plein de choses, sauf des personnes qui sont les plus précieuses à mes yeux.

Et moi dans tout ça ? Moi dans ma vie ? Plus de place, plus de temps, pas de rdv avec moi-même. Je n’avais même pas entendu le son de ma voix intérieure. Alors je me suis demandée, de moi à moi-même, si tout ça en valait bien la peine. Est-ce que ce que j’ai fait de ma journée mérite que je me sois oubliée à ce point ? 

Est-ce que je me suis éclatée ? Non.
Est-ce que je me suis réalisée ? Plus vraiment.

Au contraire, je mettais beaucoup d’effort à tenir, à ne pas craquer. Beaucoup d’effort pour arriver à quoi finalement ? 

Je me suis dit qu’à mettre autant d’énergie autant que ce soit dans la bonne direction. 

Ici, beaucoup d’effort en vain. Là-bas, beaucoup d’effort pour un espoir. Et finalement, ça m’a demandée moins de « courage », car tout m’a paru facile, fluide, naturel, simple. 

Simple. Et le mot était posé…
Ce mot qui m’a toujours guidé dans mes décisions

Quand c’est simple, c’est que c’est le bon chemin. C’est valable dans n’importe quel domaine : en amour, en amitié, au travail, dans une activité sportive, dans une activité artistique. Simple, car on est à notre place. C’est limpide. Simple, ne veut pas dire que c’est une vie sans effort, car aller au plus simple est parfois chose complexe. Il faut savoir aller à l’essentiel, à l’essence. Se reconnecter à soi, à ce qui est le plus puissant chez soi, ce qui nous fait fondamentalement vibrer, respirer, vivre.

Je crois qu’en ayant eu la possibilité d’aller toucher si bas, ça m’a permis d’aller si haut. 

J’ai constaté que les épreuves qui nous blessent, nous permettent d’accomplir des choses très puissantes, pour tenter de retrouver un équilibre perdu. Alors, chemin faisant, j’ai retrouvé un léger sourire sur mes lèvres, des yeux qui se plissaient plus souvent, les sujets me faisaient d’avantage rire, et enfin mon étincelle dans le regard est revenue. Enfin, elle est revenue. 

Je crois que j’ai mon titre : « Mon Envie » !

Vous avez aimé cet article ?

ceux-ci pourraient aussi vous intéresser

café glacé maison

DIY et zéro déchet

Découvrez des DIY autour du café, dans une démarche créative et zéro déchet : gommage corporel, recette gourmande, entretien au naturel…