Mes 5 conseils déco

Comment créer votre petit cocon ? Où vous sentirez bien et qui vous ressemblera ? Voici quelques principes essentiels pour vous donner des idées...

Titre un tantinet branchouille ! En réalité, on pourrait en donner 18 de conseils, mais ce n’est pas accrocheur comme titre ><

Et puis, j’ai longtemps hésité à faire ce genre d’article, car pour moi, ça relève d’une vraie expertise !

Pour la petite histoire, mes parents sont décorateurs d’intérieur et j’ai toujours vu ce métier comme quelque chose de très sérieux et de très précis.

Rien à voir avec ce que je peux voir parfois sur les réseaux sociaux à base de « là je vois bien du vieux rose et du vert olive … », même si je n’ai rien contre ces couleurs !

Mais pour moi, la décoration c’est des années d’apprentissage d’histoire de l’art, à manier le crayon, d’utilisation de logiciels très techniques, d’une certaine sensibilité qu’il m’est difficile à traduire…

Je suis loin d’avoir l’œil aiguisé de mes parents ! En revanche, j’ai baigné dans cet univers depuis que je suis née. En grandissant, je me suis alors aperçue qu’à leur côté, j’avais appris beaucoup de choses, sans trop le savoir. 

 

Alors voici une liste non-exhaustive de ce j’ai compris en matière de décoration d’intérieur :

femme qui tricotte

1/ Respecter le lieu …

Avant de commencer à vouloir abattre des murs, repeindre de toutes couleurs ou encore poser un revêtement sol, il semble essentiel de regarder le lieu, d’essayer de le comprendre, et éventuellement, de creuser son histoire…

 

Pourquoi ? Parce que c’est là qu’on arrive à donner une sorte  d’ « âme » au lieu.

Si je dois caricaturer et grossir les traits, je dirais : Pourquoi vouloir donner une déco « loft » à une ferme ? Pourquoi donner un thème « japon » à une chambre et « bohème chic » à votre salon ?

L’impression qui s’en dégagera sera un mélange d’incompréhension, mais aussi d’un côté surfait et artificiel.

 

Dans mon ancienne maison, pour essayer de la connaître, nous avons tout simplement commencé à la « déshabiller » !

Nous avons enlevé sur la façade un parement d’imitation de fausses pierres. Et quel ne fût pas notre surprise quand nous avons découvert qu’il recouvrait de véritables pierres (et de briques, caractéristiques du Nord de la France) ?

Et en arrachant le vinyle imitation parquet ? Un véritable parquet en bois : Tadaaam !

Et des comme celles-ci, j’en ai un tas : des plafonds recouverts de plaques de polystyrène imitation moulure, un poster « couché de soleil », …

Alors plutôt que de chercher à créer de nouvelles choses, pourquoi ne pas repartir tout simplement aux origines, et essayer de l’entretenir.

2/ Décorer ne coûte pas forcément cher !

Il est facile de remarquer lorsqu’on se balade dans les magasins de décoration, que les gammes de produits se déclinent comme ceci : du plus basique, et donc le moins cher, au plus sophistiqué ,et donc le plus cher !

Et j’ai l’impression, qu’inconsciemment on se dit que pour avoir une jolie déco, il faut dépenser beaucoup d’argent !

A cela, j’aurais mille et un arguments à rétorquer…

Mais celui qui me semble le plus important à mes yeux c’est que décorer ne passe pas forcément par l’achat. C’est surtout le business de la décoration qui nous pousse à nous faire croire que nous avons besoin d’acheter ! A acheter régulièrement et à payer cher pour avoir de la qualité.

tasse de thé

Car en réalité, tout est décoration : un livre, une plante, une théière, un mur blanc, une poignée de porte … Chaque objet de votre habitat, selon la manière dont vous allez le disposer, sera un objet visuel qui participera à un tout.

Si on arrive à résister aux petites modes déco, qui chaque année changent vous l’aurez bien remarqué, on dépense moins, notre déco est plus authentique et elle durera dans le temps.

Car les bibelots décoratifs que l’on retrouve chez monsieur et madame tout le monde, n’apporteront pas une touche singulière à notre petit cocon. Ils risqueront de s’accumuler au fils des années, car les modes changent à chaque saison pour nous inciter à acheter régulièrement.

En achetant très fréquemment, le sentiment pour cet objet s’évaporera aussi vite qu’il était arrivé ! Acheter moins, c’est prendre le temps de se demander si on en a vraiment besoin, mais aussi de le choisir avec soin, et créer un lien avec lui, un sentiment.

Quand vous le verrez chez vous, il vous procurera un sentiment de bien-être. Il sera bien plus précieux que s’il vous aura, ou non, couter cher.

3/Du Fait-Main…

En grande passionnée de do it yourself (DIY), je ne peux qu’être adepte d’une décoration fait-main, par soi et par d’autres.

Il y a de nombreux avantages à faire les choses par soi-même : apprendre une technique, diminuer le coût, passer un bon moment, prendre son temps…

Quand on achète du « tout fait », on n’y retrouvera pas tous ces avantages. Certes, c’est plus rapide et c’est moins couteux sur le plan mental ! Mais parfois, aussitôt acheté, c’est aussitôt jeté ! On n’a pas vraiment pris le temps d’apprécier…

Et puis, les objets produits en série sont assez lisses, impersonnels et sans profondeur.

Alors que mettre du fait-main dans un intérieur, c’est apporter de la vie, une touche personnelle, même des petits défauts qui mettent du charme. C’est ainsi que l’on se sent chez soi, quand on a réussi à se l’approprier, comme-ci finalement,  notre habitation devait une extension de nous-même.

C’est ce que j’ai voulu transmettre en créant ma marque Hello Kit. Proposer chaque mois, de nouveaux DIY qui permettent à chacun de créer des objets décoratifs pour embellir son quotidien : un joli beewrap fleuri, une couronne de fleurs, un porte-savon, une suspension en macramé …

En les regardant ou en les utilisant, chacun pourra se replonger dans le plaisir du moment créatif. C’est la fierté de se dire « C’est moi qui l’ai fait ! ».

4/ Faire un choix !

Sans doute ce qui me demande le plus d’effort personnellement ! Mais j’ai trouvé une solution que je vous partagerai un peu plus loin dans l’article…

L’importance de faire un choix dans la décoration, c’est accepter que tous les éléments ne puissent pas être mis en lumière.

Je m’explique : selon moi, en décoration il faut d’avantage penser à un « tout », à un ensemble, plutôt que de prendre élément par élément.

Bureau en bois

Tous les objets de chez vous, ne peuvent pas être la star ! 

Est-ce la porte ? La table basse ? Votre canapé ? Votre lit ? Un tapis ? Une couleur ? 

Pour qu’un élément central soit mis en évidence, il faut que les autres puissent s’éclipser. Sinon, il y a trop d’éléments qui accrochent l’œil et au final, aucun n’est réellement mis en valeur.

 

Il faut parfois savoir faire de l’espace autour de l’objet phare, atténuer certaines couleurs autour de lui, enlever certains objets…

C’est pourquoi, j’en reviens à dire que la décoration ne coute pas forcément chère, car parfois les basiques sont la clef d’une décoration plus harmonieuse.

Comme je vous disais plus haut, ce point-là est plus difficile pour moi, tant j’aime chaque objet de ma maison : ce bureau dessiné par mon père, ce fauteuil légué par mon grand-père, ou encore ce 1° DIY créé pour Hello Kit, …

 

Pourtant, j’aime les décos minimalistes. J’aime la quiétude qu’ils inspirent. J’aime le calme qu’il apporte juste en les regardant. Je me souviens que petite, on avait refait ma chambre et que je n’avais pas eu le temps de remettre toutes mes affaires. Je me sentais tellement bien avec juste un lit, quelques cadeaux que je venais de recevoir à noël. Juste ça … C’est fou !

Et quand j’étudiais le concept de ma marque, l’une de mes craintes c’était d’envahir les gens avec plein d’objets ! Et c’est l’un des freins que l’on peut avoir quand on s’abonne à une box… Moi-même, je me suis désinscrite à une box parce que j’accumulais trop de choses, et pourtant j’adorais le concept de la marque !

 

Alors j’ai pensé utile et éphémère…

Un savon, ça sert et ça disparait ! Un porte-savon et un beewrap, c’est utile et ça remplace des objets quelconques.

La solution que j’ai trouvée personnellement pour ne pas être trop encombrée par les DIY et la décoration ?

C’est de fonctionner par saisonnalité. Régulièrement, je change certaines choses, je remplace, j’enlève et mets dans des caisses. Je sais que je retrouverai ces objets auxquels je tiens tant, et j’aurais le plaisir de les redécouvrir. En attendant, ils font place à d’autres, bien mieux mis en valeur et dont j’ai le plaisir de revoir.

5/ Laisser vivre votre intérieur

Le dernier conseil que j’aimerais partager avec vous, est plus délicat car chacun aura son propre rapport à ce que je vais expliquer. Du coup je n’aurai aucune recette magique à vous partager !

Laisser vivre votre habitat, c’est déjà lui permettre de vivre. Pour cela, il faut qu’elle respire, qu’elle soit saine. Par exemple, c’est penser à l’aération quotidienne, ne pas avoir une maison avec des moisissures, des boiseries effritées, …

C’est en prendre soin, l’entretenir. Un peu comme une personne pour qu’elle reste en bonne santé. Chaque année, on peut faire un check-up, un ménage du printemps, on prend le temps de réparer toutes les petites bidouilles (un tiroir, un bout de parquet, …). Et chaque jour, faire les gestes justes pour avoir l’habitat qui nous permet de s’y sentir bien : ranger les objets qui trainent au sol, faire la vaisselle qui s’accumule, …

Et en même temps, il me semble important de la laisser vivre cette habitation ! C’est normal qu’il y ait des traces de mains sur les vitres quand on a des enfants ! C’est normal aussi qu’il y ait des poils qui trainent un peu partout quand on a des animaux ! Si on passe tout son temps à ranger, aspirer, récurer pour au final être fatigué.e et ne pas en profiter, à quoi ça sert ? Et puis, quand on rentre dans une habitation complètement aseptisée, qui se sent vraiment à l’aise ? On se sent comme dans un magazine déco ou pire dans un hôpital !

Mais là, je pense que chacun doit trouver son propre équilibre pour s’y sentir bien. Même en couple, se mettre d’accord sur ce que chacun a besoin ! Personnellement, mon chéri laisse vraiment tout trainer : chaussettes, couverts, papiers administratifs. Et franchement, parfois (… souvent), ça me rend plus que dingue ! Mais pour lui c’est l’inverse… Alors qui a raison ? Et à vrai dire, on s’en fiche pas mal. Le plus important, c’est que lui comme moi, et nos enfants, nous nous sentions bien chez nous. Alors on se met d’accord sur le degré suffisant de bazar et d’ordre, afin que chacun se sente à l’aise..

Voilà, mes 5 conseils déco que j’avais envie de vous partager et qui je l’espère vous apporteront quelques réponses pour vous sentir bien chez votre chez vous !

 

Carole <3

Vous avez aimé cet article ?

ceux-ci pourraient aussi vous intéresser